Accueil > Découvrir Lusignan > Histoire locale

Histoire locale

Historique des Halles de Lusignan

Dès 1807, les délibérations du Conseil Municipal de Lusignan font état du délabrement des Halles. Il y avait, à cette époque, deux halles dans cette ville : une "grande" et une "petite" dont la couverture était aussi "pourrie" pour l’une que pour l’autre. La municipalité envisageait, dans un premier temps, la réparation de ces deux halles. Un rapport des Ponts et Chaussées en date du 28 juillet 1813 et adressé au Préfet prouve que les halles sont toujours dans un état de ruine totale. Un plan dressé par l’architecte MERLE est présenté avec le rapport ainsi qu’une pétition du « sieur PRIOUX, marchand de fer demeurant à Lusignan, à l’effet d’obtenir l’autorisation de faire dans sa cour une construction nouvelle et pratiquer des vues d’aspect sous les halles de la dite Ville ». Mais cette affaire n’eut pas de suite.

Les halles (de l'intérieur)

Entre 1851 et 1853, des lettres adressées au Préfet et de nombreuses délibérations du Conseil Municipal mettent au point les différentes procédures à suivre pour la reconstruction d’une halle.
Un courrier du 2 octobre 1851 du Maire de Lusignan au Préfet de la Vienne réunit les pièces du dossier : "La halle du marché menace ruine, ce bâtiment qui remonte à une époque reculée est composé de poteaux rongés par le temps soutenant une toiture vermoulue et l’espace qu’il recouvre est complètement insuffisant pour les besoins de la localité, de telle sorte que plusieurs marchands qui ne peuvent y trouver une place et un abri sont forcés d’étaler en plein air et, souvent, ils ont à souffrir du mauvais temps…" Les commerçants réclamaient l’agrandissement et la reconstruction de la halle.



"La halle nouvelle sera construite sur l’emplacement occupé par l’ancienne et comme cet emplacement est trop restreint et ne permet pas une circulation facile autour de l’édifice, il sera augmenté de l’espace occupé par une maison voisine qu’à cet effet, il faudra acquérir… "



L’achat de la maison Prioux appartenant au Sieurs Arnoux et Levesque ne se fera pas à l’amiable mais par voie d’expropriation. La municipalité sera par ailleurs autorisée à "emprunter de la caisse des dépôts et consignations la somme de 15 000 Fr. et à s’imposer extraordinairement pendant douze années consécutives à partir de 1852 pour remboursement du susdit emprunt".



Le 20 février 1853 est dressé le procès-verbal d’adjudication des travaux pour la construction d’une halle. Le devis est confié aux soins de MM. L’HERITIER et ROSE fils architectes, et à DELALEE entrepreneur à Gençay.




Les halles (de l'extérieur)



Construites en 1853 à l’emplacement des halles médiévales, les halles actuelles occupent un vaste espace rectangulaire au centre du bourg. Composées d’un hall central et de deux appentis latéraux, elles représentent un des derniers exemples de marchés couverts de facture traditionnelle.
De lourds piliers en maçonnerie marquent les quatre coins. Les entrées (avant et arrière) sont précédées de colonnes à chapiteau sculpté faisant corps avec les piliers ; sur les faces latérales, une rosace orne chaque montant de pierre.
Le toit, porté par une belle charpente à cabochons de bois, est recouvert de tuiles de pays. La partie centrale du toit s’élève au-dessus d’une paroi de bois à claire-voie assurant l’aération.
A l’intérieur, deux rangées de huit poteaux de bois sur des socles de pierre partagent l’espace en trois travées dallées.
La charpente a fait l’objet d’une restauration en 1994.



Inscrites au titre des Monuments Historiques en 1990.

Liens Description

 
 
Mairie de Lusignan - Place du 8 mai 1945 - 86600 LUSIGNAN - Tel. : 05.49.43.31.48 - mairie@lusignan.fr Informations légales